Está aqui

Archive Historique Municipale de Cascais

Ouvert au public en Août 1987, l’ Arquivo Histórico Municipal de Cascais (AHMC) à pour but la collecte, préservation et diffusion des documents de conservation permanente qui lui sont confiés et qui sont fondamentales à la reconstitution du passé de la Municipalité.
Donc, au-delà de la gestion de documents produits ou reçus par la municipalité au cours de son activité, le AHMC doit aussi faire le traitement de toute documentation pertinente qui nous est versée soit par dons, achats ou dépôt, ainsi que promouvoir de nouvelles éditions, des expositions ou des conférences liées aux collections bien qu’à l’ histoire locale.
En 2008, ayant pour base le X-arq, software conforme à ISAD (G) – Norme Générale et Internationale de Description Archivistique et et à IAAR (CPF) – Norme Internationale sur les Notices d’Autorité Archivistiques Relatives aux Collectivités, aux Personnes et aux Familles – le AHMC à mis en place un projet d’informatisation ce qui a abouti à la création du Arquivo Histórico Digital de Cascais (Archive Historique Digital de Cascais), qui est disponible en http://www.cm-cascais.pt/arquivohistoricodigital et auquel se sont associés d’autres centres archivistiques municipales, tels que Casa Reynaldo dos Santos et aussi le Museu da Música Portuguesa – Casa Verdades de Faria. Par cette fonctionnalité, en permanent «up-dating», il est possible d’accéder aux milliers de descriptions et digitalisations de documents en faisant la recherche à différents niveaux.
Le AHMC s’est associé, aussi, au Système d’Information Géographique Municipale (SIG) afin de simplifier le processus de consultation de procès de travaux particuliers, permettant ainsi d’accéder aux registres produits, dans le site Internet http://sig.cm-cascais.pt, en cliquant sur les mots Temas/Cultura/Arquivo Histórico – Processos de obra et choisissant ensuite le lieu prétendu sur la carte géographique. Envisageant l’optimisation de cet outil et le partage de ressources on a développé une interface SIG/X-arq à fin de
permettre la géorreferenciation de nouvelles typologies documentales à partir d’une base de données, permettant modalités de recherches qui puissent répondre à des besoins identifiés auprès des utilisateurs.
Via Programa de Recuperação de Arquivos e Documentos de Interesse Municipal (PRADIM) – Programme de Récupération d’Archives et Documents d’ Intérêt Municipal – le AHMC a fait la collète par dépôt ou don, de documents pertinents pour garder la mémoire collective, tels les archives de l’ Architecte Silva Júnior (Casa do Alentejo), Associação Escola 31 de Janeiro, Ambassadeur Armando Martins Janeira, Général Jacinto
Parreira, Associação Naval de Lisboa, Clube Naval de Lisboa, Colégio da Bafureira, Federação Portuguesa de Remo, Hotel Palácio (Estoril), Junta de Freguesia de Cascais, Junta de Turismo da Costa do Sol, Luís Marques et Susan Lowndes, de l’écrivain Cacilda Celso, du peintre Eduardo Leite et aussi de Sociedade de Educação Social de S. João do Estoril, ainsi qu’une partie des collections de personnes tels que António Capucho, José
Santos Fernandes, Maria Albertina Madruga et Manuel Eugénio Fernandes da Silva, qui ont déjà été traités ou qui sont en cours de l’être, pour permettre qu’ils soit bientôt disponibles pour consultation.
Les travaux en cours de classification, d’indexation, de digitalisation et d’accessibilité, sur place ou à distance, seront les bases d’un projet de transformation de l’actuel AHMC dans un Centre d’ Histoire Locale qui sera logé à Cascais, dans Casa Henrique Sommer. Dans ce lieux il sera possible la consultation de documents, dans un espace conçu pour l’effet. L’actuel AHMC laissera alors libre l’espace qu’il occupe à présent et depuis 2003 dans les dépôts du Complexe Multiservices d’ Adroana et cela permettra la total utilisation de cet
espace par l’Archives Intermédiaires Municipales.
En 2005 la Municipalité à pris possession du bâtiment, exemplaire typique de l’architecture de vacances de la fin du XIXème siècle et déjà classée immeuble d’intérêt municipale, qui a reçu la désignation «Casa Henrique Sommer» du nom et en hommage à son premier propriétaire. Le plan des travaux contemple la réhabilitation, conservation et restauration des espaces intérieurs et extérieurs, affin de les doter de conditions de fonctionnalité, de confort et de sécurité, tout en respectant la trace initiale de l’immeuble. Donc, le futur Centre d’ Histoire Locale/Archive Historique Municipale de Cascais aura trois zones d’opérations: espace public et administratif, situé dans l’édifice principal, lequel aura 3 étages et 1 sous-sol; un espace réservé pour le travail technique, dans l’immeuble des anciennes écuries et une troisième zone pour les dépôts, a bâtir en sous-sol, entre ses deux édifices. Son adaptation permettra de très bonnes conditions pour la préservation, traitement et diffusion de la précieuse documentation conservée, dans une étroite relation entre les autres équipements culturels, touristiques et de plaisance, tels que Cidadela de Cascais, le Museu do Mar-Rei D. Carlos I, le Centro Cultural de Cascais, le Museu-Biblioteca Condes de Castro Guimarães, la Casa de Santa Maria, le Farol-Museu de Santa Marta et le Musée Casa das Histórias Paula Rego.













Páginas

Cascais Digital

banner_cascais_0banner_cascaisambiente_0banner_cascaisparticipa_0banner_cascaisjovem_0banner_cascalitosbanner_lojacascaisbanner_bairromuseus_0banner_geocascaisbanner_agendacascaisbanner_fixcascais